Passage de Tomas

Au petit matin; oui en Martinique, on se réveille tôt; j’écoute la radio locale annoncer l’arrivée prochaine d’un cyclone.
Le cyclone Tomas, dont le centre doit passer dans la nuit au sud de la Martinique.

Je me lève. Tout est calme. Je déjeune et en parle. Pas de réaction. On sort. On discute. Le cyclone n’est pas d’actualité.
Je m’extasie devant la sérénité de cette population.
Passerons-nous en alerte orange ou pas ?
Cette question, j’ai l’impression que je suis le seul à me la poser.

Les vacances, non la vie continue… Plage, soleil, plat (boisson) local…
Le fameux 28,35, 50 ! Eau à 28 °c, air 35°c et le rhum à 50°…

L’après midi, au détour d’une conversation, Tomas revient sur le tapis. Et là, pourquoi? Je ne sais pas mais cela s’accélère !!
Carte, internet, radio, tout se met en branle et devant la montée du vent nous devons aller chercher de quoi tenir si jamais…
Non, pas du rhum, du sucre et du citron. De l’eau, oui juste des vulgaires cubi de flotte !

Heureusement le cyclone est passé au sud de notre position sans nous couper de notre ravitaillement essentiel: du Trois Rivières!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s